Stratégie de développement et à la mise en œuvre des Procédés "Hautes Pressions Hydrostatiques" (HHP).

HPBioTECH apporte au partenaire industriel intéressé par l’utilisation des Procédés « Hautes Pressions Hydrostatiques» :


  1. Un soutien scientifique et technique

  2. Du fait du recouvrement de compétences au sein des créateurs de HPBioTECH :

    • - des compétences scientifiques : Maîtrise de l'impact des Procédés HHP sur les milieux biologiques
    • - des compétences techniques : conception et fabrication d'équipements hautes pressions et conception de conditionnements appropriés.

    Ce soutien est indispensable pour accompagner l’optimisation de procédés HHP en tenant compte des contraintes scientifiques, techniques et économiques.


  3. Un accompagnement tout au long de la chaîne de valeur

  4. Plusieurs étapes successives constituent cet accompagnement :

    • l'étude de faisabilité, permettant d'évaluer si un Procédé HHP peut répondre au problème posé,
    • l'optimisation de Procédé, en tenant compte des contraintes économiques du partenaire industriel,
    • la conception, la fabrication et l’installation d’un équipement HHP adapté à la problématique et aux besoins afin de mettre en œuvre le Procédé sur le site industriel du partenaire,
    • la validation réglementaire et la conception d’un conditionnement approprié,
    • la sous-traitance du traitement du produit selon le Procédé HHP optimisé.

    Afin de faciliter le développement des Procédés HHP, HPBioTECH a pris la décision de proposer la sous-traitance du traitement des produits issus de l’optimisation de Procédé. Cette sous-traitance peut s’adresser en particulier:

    • - soit à des entreprises qui n’ont pas – à l’issue de l’optimisation de Procédé - une évaluation suffisante du marché permettant de définir la taille de l’équipement HHP,
    • - soit à des entreprises ne souhaitant pas s’approprier la technologie HHP.

  5. Une approche innovante

  6. Dans la littérature, les Procédés HHP sont généralement définis par 3 paramètres : la valeur de la Pression P, la température T et la durée de traitement t.


    Au travers de travaux menés en recherche interne, HPBioTECH a mis en évidence l'impact d'un certain nombre d’autres paramètres importants gouvernant les Procédés HHP. Ces paramètres peuvent jouer un rôle décisif sur l'inactivation des agents pathogènes ou l'induction de propriétés spécifiques au milieu biologique.
    Par exemple, il a pu être montré que la combinaison appropriée de l'ensemble de ces paramètres de Procédé HHP pouvait conduire à inactiver un certain nombre de micro-organismes tout particulièrement résistants à la pression dans une gamme de pression basse permettant également de sauvegarder les propriétés du produit traité.

    Ainsi, si l'inactivation de Staphylococcus aureus requiert généralement des pressions de l'ordre de 450 à 500 MPa, il a pu être possible d'inactiver ce pathogène à 200 MPa en combinant judicieusement les divers facteurs caractérisant les Procédés "Hautes Pressions" (tels que définis par HPBioTECH).

    Cette minimisation de la valeur de la pression présente deux intérêts majeurs :

    1. De garantir une meilleure sauvegarde des propriétés intrinsèques du milieu traité,
    2. De limiter l'investissement : le coût des équipements "Hautes Pressions" étant directement lié à la gamme de pression visée.

    En outre, lors de l'optimisation de procédé, une attention toute particulière est portée sur la réduction du temps de traitement afin de gérer des flux de produits avec des équipements HHP de volume moyen.


  7. HPBioTECH : Une stratégie au service de l’innovation

  8. Durant ces dernières années, la fourniture des équipements HHP dépend uniquement de la stratégie des grands équipementiers. Cette stratégie vise à couvrir le maximum d’applications. La gamme d’entrée des équipements sur catalogue cible donc des volumes importants et des pressions élevées (de l’ordre de 600 MPa ou 6000 bar).

    Ces contraintes sont souvent inappropriées pour une société souhaitant développer les Procédés HHP.

    En effet, il en découle que l’investissement requis n’est accessible qu’à de grosses entreprises en termes de CA. Cette conjonction a conduit à ce que les Procédés de Hautes Pressions Hydrostatiques (HHP) soient principalement développés dans les grands groupes.

    L’objectif principal de HPBioTECH est de délivrer au partenaire un procédé HHP optimisé en fonction de ses propres contraintes ainsi que les outils « sur mesure », mais accessibles en termes d’investissement, permettant une mise en œuvre industrielle avec la meilleure rentabilité économique.

    Pour faciliter l’accès de ces procédés au plus grand nombre, HPBioTECH proposera dès 2017 aux entreprises le désirant la sous-traitance du traitement des produits selon le Procédé HHP qu’elle aura optimisé. Cette sous-traitance sera suivie par l’équipe R&D ayant mis au point le Procédé HHP.

    Remarque :

    HPBioTECH est agréée au Crédit Impôt Recherche pour tiers ce qui, pour un partenaire/client, conduit à un réduction des coûts de mise en place de Procédés innovants.